• Accueil bizarre !

    J'ai quitté le YHA de Wellington le 7 mars à 16h40 pour rejoindre la maison de Brendon, d'Anne et leurs 2 filles, Mary et Lucy à Island Bay.


    Accueil bizarre !


    J'y suis restée 2 nuits et c'était bien suffisant ! L'accueil a été, comment dirais-je, bizarre. En effet, à peine arrivée vers les 17h (et j'ai pas trouvé tout de suite et avec la valise de plus de 23kg, ça été d'autant plus pénible), Brendon m'a réclamé ma lettre d'introduction, à croire que si je ne l'avais pas eue, il m'aurait laissé dehors. J'ai trouvé ça assez grossier. Donc il a fallu que j'ouvre ma valise dehors et que je lui montre ma lettre.

    Après il avait l'air plus détendu et il ne m'a plus lâchée de la soirée. Il a voulu parler de politique, ben moi parler de Sarkho, j'ai pas trop aimé ! Et puis il en est venu à me parler de cinéma français et essentiellement des films que je n'avais pas vus. Pas de bol ! Alors il a éjecté sa fille Lucy qui était sur facebook pour me montrer les bandes d'annonce des films. Dans le désordre il s'agissait de : "Harry, un ami qui vous veut du bien", "Le premier jour du reste de ta vie", et "Mesrine". Il en parlait avec tellement de passion qu'il m'a donné envie d'en voir certains. Mais il en devenait hystérique. C'était drôle au début !

    Ce qui m'a moins fait rire, c'est ma chambre. Quand je suis arrivée, Brendon a mis mes bagages dans une petite pièce attenante à la maison. Il y  avait une sorte de canapé et un matelas par terre avec 2 couettes qui n'avaient pas l'air très propres. Je me suis dit : "Ben j'espère que je ne vais pas dormir là !" Et ben si. A un moment donné, il m'a tendu des draps (propres bien sûr) pour faire mon lit sur le matelas, qui n'était pas un vrai matelas mais plutôt un truc en mousse. Je vous raconte pas le mal de dos pendant 2 jours !

     

    Accueil bizarre !

    Ma chambre

     

    En plus il n'y avait pas de salle d'eau, donc il me fallait sortir dehors pour rentrer dans la maison et il a fait particulièrement froid les 2 jours où je suis restée. Heureusement que je n'ai besoin d'aller au petit coin la nuit. Je ne comprends pas qu'on puisse accueillir dans ces conditions. J'aurais fait du couchsurfing que cela n'aurait pas pu être pire. En revanche, j'ai toujours bien mangé le soir et Anne est une très bonne cuisinière. Le dernier soir, je leur ai fait mon clafouti à la pomme. Ils ont bien aimé. Ils ont 2 filles, Mary 19 ans, étudiante à l'Université de Wellington et Lucy, 17 ans, lycéenne. J'ai été étonnée par contre du manque de curiosité de ces jeunes demoiselles à mon égard. Elles n'ont posé aucune question à la différence de leurs parents. C'était bizarre ! Pourtant, elles ont beaucoup voyagé avec leurs parents et accueillent des voyageurs Servas régulièrement. Sinon, ils étaient gentils.

    Il y a eu un couac pourtant le dernier soir entre la poire et le fromage, si je puis dire (vu qu'ils ne mangent pas de fromage avant le dessert !) Brendon m'a posé une question générale sur mon pays, du genre "Qu'est-ce-que vous pouvez me dire sur la France ?" Bon sang tu parles d'une question ! J'aurais peut-être dû lui retourner la question sur la NZ ! C'est vrai que j'ai pas trop su quoi répondre et il s'attendait à une soutenance de thèse ou quoi ! Il a cru que je ne voulais pas répondre et il a quitté la table et je ne l'ai revu que beaucoup plus tard dans la soirée pour le remercier de son accueil et lui dire au revoir.

    Par contre sa compagne était beaucoup plus réceptive et elle était ravie de voir des photos de ma famille, de Romans et de ma ville natale Lyon... Brendon n'est pas venu. Et ce soir-là mes parents et moi avons skypé et je leur ai présenté Anne et Mary, mais Brendon était trop fatigué pour venir.

    Quand je vous dis que j'ai eu un accueil Servas des plus bizarres !

    J'ai quitté la famille de Brendon le 10 mars vers les 13h, toujours en bus. Et j'ai réintégré le YHA de Wellington pour une nuit dans un dortoir à 6 mais nettement plus petit que la première fois. J'ai cohabité avec 2 allemandes qui sont rentrées à 3h du mat ce soir-là toute lumière allumée et qui empestaient la cigarette. L'horreur !

     

    « Wellington - Picton - Nelson Gentils et adorables! »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :