• De Nouméa à Poingham

     De Nouméa à Poingham (du 18 du 22 décembre 2011)

    Sur la route de La Foa...

     

    De Nouméa à Poingham

     

    … et en arrivant à La Petite Ferme de Jean-Louis et Annick Bouvier.


    De Nouméa à Poingham

     

    Leur exploitation d'élevage n'a rien de petit puisqu'elle s'étend sur 54 hectares... 


    De Nouméa à Poingham


    De Nouméa à Poingham






    ... et comprend du bétail, des poules, des canards, des autruches, des cochons, des biches...


    De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham





    De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham






    Jean-Louis et Annick ont également une activité de ferme pédagogique.

    Lorsque nous sommes arrivés, nos hôtes nous ont offert un rafraîchissement. Puis nous nous sommes installés dans notre bungalow entouré de flamboyants.


    De Nouméa à Poingham


    Après Jean-Louis nous a proposé de faire une balade en 4x4 dans sa propriété.


    De Nouméa à Poingham


    Après l'apéro, nous sommes passés à table. Nous avons mangé avec nos hôtes. Au menu du jour : terrine de porc, ragout de cerf au cognac et vin blanc et en dessert flan à la noix de coco. C'était délicieux. 

    Le lendemain après le petit déjeuner, nous avons pris congé de nos hôtes. Mais on avait du mal à partir tellement ils étaient gentils. On faisait presque partie de la famille.


    La Foa

    C’est une commune dynamique de 3 000 habitants et fait beaucoup pour le tourisme dans la région. L’écotourisme y est en plein développement et l’ouverture du Parc des Grandes Fougères devrait continuer d’insuffler de l’élan à ce secteur d’activité.  Parallèlement, quelques chiffres donneront assez la mesure de l’importance de ce village sur le plan agricole pour la Nouvelle-Calédonie. La commune cultive en effet aujourd’hui 60% des pommes de terre, 25% des fruits et 10% de la production maraîchère et bovine de l’ensemble du territoire.

      

    Nous avions prévu de voir plusieurs choses à La Foa mais une visite imprévue chez le médecin nous a fait perdre du temps. Diagnostic du docteur concernant ma jambe : tendinite due à une marche prolongée en chaussures de marche et une petite entorse… ajoutée à cela une grande fatigue générale. Il m’a prescrit des anti-inflammatoires et une pommade… et du repos. Adieu la rando pendant un petit bout de temps. En sortant de La Foa, nous sommes allés dans la commune la plus haute et la plus petite du «Caillou» : Farino.

     

    De Nouméa à Poingham

     

    De la mairie, nous avons pu voir un superbe point de vue sur les montagnes.


     De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham

     

     

     

     

    De Nouméa à Poingham





    Nous avons pique-niqué ici à l’ombre de magnifiques flamboyants...

     

    De Nouméa à Poingham


    ... et avons réussi à avoir une connexion internet plus que correcte. Les employés municipaux étaient d’une gentillesse. Ils nous ont même offert le café. Nous leur avons offert à notre tour des chocolats (qui venaient de Valrhona, pour ne pas les citer !). Et ils ont absolument voulu faire une photo.

     

    De Nouméa à Poingham


    On sera peut-être en première page de la gazette du village.

    Puis nous sommes partis en direction de Bourail. Sur la route nous nous sommes arrêtés à la roche percée  pour voir le Bonhomme.

     

    De Nouméa à Poingham

     

    Nous avons ensuite filé vers notre logement du soir au Refuge du Cerf car il y avait un peu de route à faire. Nous y sommes arrivés en fin d’apm.

    Le Refuge du Cerf est situé sur une colline entre Koné et Koumac, à 22km de Voh et domine la mer. Une vue à 360° !!! Il est tenu par Stéphane et Chantal Nottret,  un couple de métropolitain.

    Nous avons été accueillis par Chantal qui nous a offert un rafraîchissement. Puis nous nous sommes installés dans notre bungalow…

     

    De Nouméa à Poingham

     

    … et avons assisté à un magnifique coucher de soleil.

     

     

    De Nouméa à Poingham


    Puis nous avons dîné avec d’autres clients et nos hôtes après un bref apéro à base de rhum arrangé concocté par Stéphane. Au menu ce soir : Terrine de cerf, poulet basquaise avec riz et crumble pomme/mangue. Un repas excellent et copieux.

    Dommage que j’aie été malade une bonne partie de la nuit ! Ce n’était pas la faute de mes hôtes mais celle des anti-inflammatoires  que j’ai commencés à prendre ce soir pour mon problème de jambe. Autant vous dire que j’ai tout de suite arrêté le traitement. Le matin, j’allais nettement mieux.

    Après le petit déjeuner, nous avons pris congé de nos hôtes et avons pris la direction de Koumac.

     

    Koumac 

     A 365km de Nouméa, Koumac demeure l’ultime étape avant Poum et le grand nord calédonien. C’est également le passage obligé pour Ouégoa situé sur la côte est. Commune agricole et minière (mine de Tiébaghi),  Koumac s’est aussi orientée vers la pêche industrielle.

    A voir à Koumac, l’église Ste-Jeanne-D’Arc  et ses vitraux…


    De Nouméa à Poingham

     

     

     

     

    De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham

     

     

     

     


    … sa grotte.

     De Nouméa à PoinghamDe Nouméa à Poingham

     

     

     

     




     De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Nouméa à Poingham

    De Nouméa à Poingham

     

     

     

     

     

     

     

     

    Totems kanak

     

    Puis nous avons continué notre route en direction de Poingham. Nous avons dormi deux nuits au Gîte de Poingham.

     

    « NouméaSacré Noël ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :