• Hervey Bay

    Séjour du 02 au 05 juillet 2012.

     

    Hervey Bay


    Je suis arrivée à Hervey Bay par le Greyhound de 12h30. La navette du YHA était déjà là. Je constatais qu’il y avait une navette Flashpackers. Si j’avais su, j’aurais réservé un dortoir chez eux car ils ont internet et le petit-déj gratuits. Et les dortoirs sont nettement moins chers. L’espace était un peu petit pour 4 voyageurs et leurs bagages. Le chauffeur vu son accent devait être allemand. Le YHA était à une 10aine de kms en voiture d’Hervey Bay.

    Le YHA, implanté sur 8 hectares de bush est de style colonial et plutôt joli avec piscine et terrains de tennis. Il fait plus penser à un camp de  vacances qu’à une auberge de jeunesse. Il a aussi un bar et un restaurant.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay






    J’ai intégré un dortoir à 4 au Possum Lodge…


    Hervey Bay

     

    Hervey Bay






    Je tombais sur une allemande, Michèle venue avec moi par la navette du YHA. Il y avait aussi, Roanne, une Taiwanaise en visa Travail/vacances. 4 lits mais 2 armoires sécurisées. Je n’ai pas été assez rapide sur ce coup-là. Je visitais la cuisine, elle était nickel… avec TV et terrasse. Par contre que 2 frigos, c’était un peu juste. Il y faisait juste un peu froid le matin et le soir.

    J’allais faire quelques courses au supermarché pour mes 3 jours ici. 20mn A/R. Je rentrais à la nuit.

     

    Quelques mots sur Hervey Bay :

    Hervey Bay est l’un des rares endroits en bord de mer où l’on ne peut surfer car les vagues sont bloquées pas Fraser Island (l’île de Fraser). Hervey Bay est devenue une destination de choix pour les vacances au calme, en famille. La ville est surtout connue comme le point de départ pour Fraser Island et les sorties en mer pour observer les baleines alors qu’elles remontent de l’Antarctique fin juillet pour repartir début novembre.

     

    Le 03 juillet. Ce matin, j’ai dû aller au Macdo pour une connexion gratuite. Je devais trouver un logement à Agnès Water qui est ma prochaine destination. Je prenais la navette du YHA, qui est partie en retard de 10mn et elle me déposa à la gare routière. Elle repasserait à 13h10 heure d’arrivée du prochain Greyhound. La connexion était très lente, j’ai cru que je n’y arriverais jamais. Je finis par trouver 2 backpackers. A 13h10, je reprenais la navette du YHA avec 2 autres voyageuses. De retour dans ma chambre je discutais avec Roanne. Elle avait 30 ans et avait un visa Travail / vacances. Elle voyageait depuis quelques mois maintenant en voiture.

     

    J’allais faire ma lessive mais il était déjà tard et elle ne serait jamais  sèche ce soir. Je décidais de l’étendre sur le balcon.

     

    Hervey Bay


    J’allais aussi à la réception pour réserver une journée d’excursion sur l’île de Fraser.

    En fin d’apm, je suis allée me promener du côté de la marina…

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay




     

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay






     … et je suis remontée en direction de la plage. Le soleil commençait à décliner et j’ai assisté à un superbe lever de lune. Et le ciel avait une couleur plutôt rose d’un côté…

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





    … et jaune-orangé de l’autre.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





    Hervey Bay

    Hervey Bay



     

    Hervey Bay

     




    Et puis la nuit est tombée.


    Hervey Bay

    Hervey Bay





    Et je suis rentrée au YHA.


    Le 04 juillet. Excursion sur l’Ile de Fraser.

     Aujourd’hui, je suis partie une journée sur l’île de Fraser. Tout d’abord quelques mots sur cette île :

    L’histoire de Fraser remonte au début du XIXè siècle, quand le capitaine Fraser échoua son bateau au nord de l’île, en 1836 et ne dut son salut qu’à l’aide des Aborigènes qui accueillirent les rescapés jusqu’à la venue d’un autre navire. Les arbres de Fraser Island étant exceptionnellement résistants à l’eau, les Australiens transformèrent l’île, dans les années 1860, en un énorme chantier pour bûcherons  et déportèrent les Aborigènes dans des missions.

    Aujourd’hui l’île n’est plus qu’une destination touristique préservée dans sa splendeur naturelle.  D’une longueur de 1220 km sur 15 km de largeur, Fraser Island est la plus grande île de sable au monde. Depuis 1992, l’île est classée au patrimoine mondial. La presque totalité de sa surface est couverte de végétation, percée par endroits de dunes de sables qui se déplacent petit à petit au gré des vents. L’île comporte des plages superbes et forêts denses ainsi que de nombreux lacs d’eau douce qui se prêtent idéalement à la baignade. Pour protéger ce fragile paradis terrestre, il est recommandé de ne laisser derrière soi que ses « traces de pas sur le sable » et de ne prendre que « des photos souvenirs ». C’est en effet une vision spectaculaire que ces troupeaux de brumbies, chevaux retournés à l’état sauvage, galopant le long des plages et dans les forêts vierges où habitent aussi dingos (chiens sauvages), reptiles, oiseaux et tortues.

     

    Le départ était initialement prévu pour 7h30. Mais le bus arriva en retard, il faut dire que le temps que le chauffeur passe prendre les clients à leurs logements, cela prend des heures ! Avec le type d’excursion que j’ai choisie, nous serions nombreux dans le bus ! Et effectivement nous serions une 30aine de personnes. Bref, en attendant le bus, je faisais connaissance avec Michelle, une britannique de mon âge. Elle était institutrice et avait choisi de s’expatrier quelques années en Thaïlande. Elle avait très peu enseigné en GB parce que les élèves étaient devenus insupportables. Tiens c’est comme en France ! Elle avait pris 6 semaines de congé et se déplaçait sur la côte Est mais du Nord  au Sud. Elle projetait de se rendre 15 jours en NZ pour visiter l’ile du Nord exclusivement. Je lui donnais quelques tuyaux.

    Nous avons embarqué sur la barge pour aller de Fraser Island vers les 8h. Et en arrivant à l’embarcadère nous avons vu 2 dauphins sautés hors de l’eau. Le temps de prendre mon appareil photos, ils étaient partis.


    Hervey Bay


    L’embarcadère se trouve dans la mangrove.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay






    Et nous voilà partis… La traversée dure 30mn… Il ne faisait pas chaud…pourtant la barge n’allait pas bien vite. Ile de Fraser : droit devant !

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    Près de l’île nageaient quelques pélicans…

     

    Hervey Bay

     

    A l’arrivée nous avons emprunté un canal à travers la mangrove.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     Hervey Bay




     

    Les véhicules ont débarqué sur l’île en premier… Puis ce fut le tour des passagers…

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay






    Nous avons retrouvé notre chauffeur-guide qui s’appelait, Les et devait avoir la cinquantaine. Nous sommes montés dans un bus type 4x4 adapté bien sûr pour la conduite sur le sable.

     

    Hervey Bay

     

    Nous avons pris la direction de Central Station, un ancien camp de bûcherons.

     

    Hervey Bay


    Puis nous avons marché à travers la forêt tropicale à Wanggoolba Creek  et notre guide Les nous a donné des explications sur les arbres de cette forêt et comment les Aborigènes utilisaient cet environnement. Il y avait aussi d’énormes fougères accrochées aux arbres.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay

     






    Fougères panier ?


    Ensuite, nous avons fait une halte au Lac Mackensie. Certaines personnes se sont baignées. L’eau était cristalline et pas si froide qu’elle en avait l’air. Par contre le vent était plutôt frais ce matin.

     

    Hervey BayHervey Bay





     

    C’est malheureusement, un endroit très touristique.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    Nous avons quitté ce joli lieu pour aller nous restaurer dans l’un des hôtels de l’île, l’Eurong Beach Resort.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    Le repas-buffet était inclus dans le prix de l’excursion. Et je dois dire que nous avons très bien mangé.  Voyez-vous-mêmes !

     

    Hervey Bay

     

    Riz au curry, Gratin de pâtes, poulet et veau en sauce. Il y avait aussi des salades variées. Et tout ça à volonté ! Non, ils ne se sont pas foutus de nous vraiment. A 13h15, nous sommes repartis et avons roulé sur la plage de 75 miles (75 mile-beach). Incroyable une plage de 75 miles.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





    Hervey Bay Hervey Bay




    Un dingo passait par là Attention à vos affaires !

     

    Nous nous sommes arrêtés aux Pinnacles, qui sont constitués de différentes couleurs de sables…

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     Hervey Bay




     

    Et puis à l’épave du Maheno, un bateau de croisière échoué en 1935 à la suite d’un cyclone.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





    Hervey Bay

     Hervey Bay




     

    Nous avons fait notre ultime halte à Eli Creek. Et une femelle dingo passait par là, sans doute à la recherche de nourriture «facile ».

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     Hervey BayHervey Bay




     

    Les gens se baignent ou se trempent les pieds ou encore marchent dans le ruisseau jusqu’à l’embouchure.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay






    Michelle s’est «jetée» à l’eau si je puis dire.

     

    Hervey Bay


    J’ai vu qu’à un endroit, l’eau était nettement plus profonde et les gens finalement mouillaient leurs pantalons. Il est arrivé la même chose à Michelle. L’eau apparemment était bonne.

    Puis nous sommes rentrés par la 75 mile-beach. Dommage qu’il soit impossible de s’y baigner. Trop dangereux à cause des requins !

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    Le jour commençait à décliner quand nous sommes arrivés à l’embarcadère et la marée était basse.

     

    Hervey Bay

    Hervey Bay





     

    On allait assister à un magnifique coucher de soleil sur le chemin du retour à Hervey Bay. Admirez !

     

    Hervey BayHervey Bay





     Hervey BayHervey Bay

     


     

    Hervey Bay





     

    Quand nous avons débarqué de la barge, nous sommes montés dans un autre bus et Les nous a déposé à nos hébergements respectifs. Cela nous a pris une heure pour rejoindre le YHA. Je ne sais pas comment je me débrouille mais je suis quasiment toujours la dernière à descendre du bus.

    Bref, j’ai passé une très bonne journée. L’île est magnifique mais une journée était bien suffisante. Quand je pense qu'il y en a qui y passent 3 jours et à dormir sous une tente et sans douches !!! Non merci !

    J’ai quitté Hervey Bay le 05 juillet par le bus Greyhound de 14h25 direction Agnes Water.

     

     


    « Rainbow BeachAgnes Water »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    IZIER
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 07:42

    Je  confirme , très beau coucher de soleil !

    On attend la suite ....

    Chantal

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :