• Rangitata : perdue au milieu de nulle part !

    Trajet 22 et 23 : Lake Tekapo - Rangitata- Christchurch

    Du 21 au 22 avril 2012

    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !


    Trajet 22 : Lake Tekapo - Rangitata

    J'ai quitté le Tailor - Made -Tekapo - Backpackers vers les 9h30. Une très bonne adresse. J'ai dit au revoir à mes derniers camarades de chambrée : Michelle qui venait d'Israël, No de Malaysie et Marco d'Allemagne. Pendant que j'attendais le Stray Bus, je me connectais une dernière fois sur le net. En effet, la veille j'avais acheté une journee de connexion et elle allait se terminer à 10h30. Le bus était à l'heure, je rencontrais "Horse" encore un surnom ridicule de chez Stray. Le gars était plutot mignon et s'appelait Matthew en réalité, mais jeune, très jeune dans sa tête !  Bref, malheureusement pour moi, dans le bus, je reconnus le canadien du trajet Wanaka - Queenstown et j'ai su que les 2 jours qui allaient suivre ne seraient pas des plus calmes. Au début, j'ai eu du mal à le reconnaitre car il portait la barbe et semblait se négliger. Je ne l'avais pas vu depuis une 20aine de jours et physiquement on pouvait deja voir les ravages de la picole à haute dose. Il s'appelait Kyle et avait déjà retrouvé des copains pour se mettre la tête à l'envers avec lui.

    Bref, nous voilà partis. Le bus était presque plein avec un effectif de 41, et essentiellement des européens et 3 argentines. J'étais sans doute la plus agée et par conséquent, je ne me suis pas du tout sentie bien dans ce bus. Je me suis assise à coté d'une britannique, pas tres causante et qui ne sentait pas très bon en plus ! Comme je n'étais pas assise à une fenêtre, je n'ai pu prendre aucune photo. Désolée ! Nous avons fait une halte obligatoire à Geraldine pour déposer ceux qui allaient faire du raft. Au final seulement 11 personnes sur 41.


    Une heure plus tard, nous quittions Geraldine pour un bled encore plus petit appelé Rangitata. Rangitata est connu essentiellement pour son activité de raft et aussi pour ses paysages utilisés pour le film " le Seigneur des Anneaux".

    Au retour au bus, je remarquais que certains avaient fait le plein de "carburants" pour la soirée... des packs et des packs de bière.. La nuit promettait d'être très très longue. Je pensais me retrouver dans un "party bus" de chez Kiwi Experience ou Magic. Peut-être que le chauffeur avait deja bossé pour ce genre de sociétés de transport... en tout cas il avait tout à fait le profil !!!

    A Rangitata, il n'y avait rien à part le Lodge ouù nous allions rester cette nuit. Inutile de donner son nom car c'est en endroit pas terrible du tout et je ne vous conseille pas de vous y arrêter !

     

    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !

    Photo du lodge


    On était au milieu de la campagne entourés de vaches et de moutons. Pour l'hébergement, ce fut l'horreur. Je me suis retrouvée dans un dortoir à 9 (heureusement féminin !). Quand je suis entrée dans ce dortoir, ce fut le choc... Des lits superposés à 3 niveaux, je n'avais jamais vu ça encore ! Et bien si ça existe ! Et comme je n'ai pas été assez rapide.. devinez un peu quels lits restaient de disponibles !!! Ceux du haut bien sur !!!


    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !Rangitata : perdue au milieu de nulle part !

     

     

     

     

     

     

    Fallait pas avoir le vertige !


    Heureusement encore qu'il y avait une échelle ! Ce n'est pas toujours le cas ! Une fois là-haut perchée, je ne pouvais même pas rester assise car ma tête touchait le plafond. Vraiment merdique ! Il ne fallait pas avoir le vertige car franchement c'etait vraiment haut... un étage quasiment ! Les rideaux tenaient avec du scotch et quand j'ai voulu les fermer... Ils me sont tombés sur le coin de la figure !

    Et la douche... Une seule salle de bain pour 20 greluches et une seule douche commune avec 3 pommeaux ! Super ! Ben, j'ai attendu d'arriver à Christchurch pour me laver.

    Pour passer le temps je suis allée me promener aux environs et le paysage était joli, il faut le reconnaître.


    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !Rangitata : perdue au milieu de nulle part !





    Vers les 18h40, Horse nous a proposé de nous emmener dans un observatoire privé à Geraldine. Malheureusement pour nous, Kyle était de la partie et avait commencé à picoler dés notre arrivée au lodge soit vers 15h. Autant dire qu'il commençait à être bien éméché ! Et Horse n'a rien trouvé de mieux que de nous arrêter de nouveau à un magasin d'alcool. Il a définitivement le profil pour bosser pour le Kiwi Experience Bus. Nous avons pu observer les étoiles. Le particulier qui accueillait gratuitement les gens, avait 3 télescopes dans son jardin et nous a fait partager sa passion pour l'astronomie. Ce soir-là, j'ai pu voir Saturne, Mars et la voie lactée. Magnifique ! Il faut dire que le ciel est très clair dans cette region de Nouvelle-Zelande et se prête donc volontiers à l'obersvation de l'univers. Nous sommes restés au moins 2h car il y avait un monde fou qui attendait. Le retour en bus a été assez cahotique dans le sens ou notre ami Kyle s'est assis derrière le chauffeur et a commencé à l'emmerder en lui proposant des bières. Horse ne voulait pas boire bien sûr (et encore heureux !). Il n'aurait plus manqué que le chauffeur picole au volant. La route du retour m'a paru très très longue !

    De retour à notre hotel 4 étoiles, on nous a offert un puddding au chocolat. C'était peut-etre pour compenser le logement épouvantable.


    Trajet 23 : Rangitata - Christchurch


     

    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !


    Bref, la nuit fut courte car nous devions partir à 7h15 et pour certains, elle fut encore plus courte. Vu la tête que certains avaient ce matin, je pense qu'ils n'ont pas beaucoup dormi. J'ai dû me lever de très bonne heure pour avoir la possiblité de me retrouver devant un mirroir. Je n'étais pas la seule à y avoir pensé.

    J'étais une des premières à déjeuner. Je constatais que le petit déjeuner était gratuit alors que normalement il était gratuit pour ceux qui avaient fait du rafting. Mais comme Horse était incapable de dire qui avait rafté, tout le monde en a profité et moi aussi.

    Le lever du soleil était magnifique ce jour-là. Et en attendant que tout ce petit monde monte dans le bus, j'ai eu le temps de prendre des photos.


    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !

    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !






    Nous sommes partis a 7h30. J'ai pu choisir ma place dans le bus et biensûr à une fenetre.

    Nous sommes arrivés à Chrischurch avant 10h. Horse nous a déposés à l'aéroport car depuis le tremblement de terre de février 2010, Stray ne reste plus la nuit dans cette ville. Il va directement à Kaikoura (au nord de Christchurch). Ils ne déposent personne en ville ce qui est plus embêtant. J'ai quitté le Stray bus définitivement.. et sans me retourner je dirais. Je les quitte avec joie même ! J'ai donc dû prendre une navette qui m'a déposée à mon backpacker : Le Vagabond Backpackers.


    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !


    J'ai fait la connaissance d'Anthony, le proprio. J'ai intégré une chambre à 4 au premier étage. Pas de lits superposés !!! Génial.


    Rangitata : perdue au milieu de nulle part !


    Personne ne remuera au-dessus de ma tête cette nuit . Ca c'était sans compter la secousse de 4,2 sur l'echelle de Richter, que j'ai ressentie cette première nuit à Christchurch ! Et ben, ça fait un drôle d'effet. Je venait juste de me coucher, il était 22h10 quand mon lit a bougé. Non, il n'y avait personne dans la chambre à me secouer le lit. Ce n'est pas très rassurant. Aussi, vous comprendrez que je n'ai pas trop envie de m'attarder dans cette ville qui porte le nom désormais de "Shaky town" (la ville des secousses).


    A suivre Christchurch...









    « Pas top et très cher !Christchurch : la cité fantôme »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :