• Tanna

    Du 05 au 07 janvier 2011

     

    Ce matin (le 05) nous nous sommes levés aux aurores. En effet, nous nous sommes trompés d'heure. Il y a une heure de moins qu'en Nouvelle-Calédonie et non pas une heure de plus. Nous nous en sommes aperçus seulement au petit déjeuner. Il n'y avait rien de prêt à 8h alors qu'en fait il n'était que 7h. Bien joué ! En attendant, j'ai pris quelques photos du Fatumaru lodge...

     

     

     

     

     

     

     




    … et de notre logement, qui donnait sur la mer...

     

     

     





     

    Hier au soir nous avons assisté à un très joli coucher de soleil.

     


     

     



     

    On ne l'aurait pas cru quelques heures plus tôt car alors que nous étions en route pour la ville de Port Vila située à 20mn de marche de l'hôtel un violent orage éclata.  Il nous est tombé sur la tête des trombes d'eau. On était trempés en quelques minutes. L'horreur ! Ah, on s'en rappellera de notre toute première visite à Port Vila.

    Je reparlerai de cette ville à notre retour des îles car nous ne l'avons pas encore visitée.

     

    Nous avons quitté Port Vila en retard. Figurez-vous que nous étions sur le point de décoller quand le pilote nous a annoncé qu'il ne pouvait pas décoller car les pompiers de Tanna n'étaient pas à leur poste. Au début, on croyait que c'était une blague. Quand il nous a ramené à l'aéroport et nous a fait descendre de l'avion, nous avons compris que ce n'était pas une blague !

     

     Première île visitée: Tanna

     Du 05 au 07 janvier 2011


     

    Quelques infos sur Tanna :

    Le capitaine Cook découvrit cette île en 1774, attiré par la lumière rougeoyante du volcan dans le ciel nocturne. Le Mt Yasur est l’un des volcans les plus sûrs et accessibles au monde offrant à la tombée de la nuit un spectacle naturel, exceptionnel et impressionnant de feux d’artifices debombes volcaniques.

    Terre de nature encore vierge et de coutumes tribales ancestrales, Tanna vous plonge dans un passé resté intact au cœur du Pacifique Sud. Au centre, cette  terre riche et fertile est l’endroit idéal où pousse le très réputé café de Tanna.

     

     Nous avons donc débarqué sur l'île de Tanna vers les midis avec du retard. Il faisait une de ces chaleurs au moins 30°. Nous nous étions aspergés de produits anti moustiques car on nous avait dit qu’il y avait un risque de paludisme au Vanuatu. Mais en interrogeant les gens sur place, ils nous avaient rassurés. Deux personnes sont venues nous chercher pour nous emmener à notre logement, au Friendly Bungalows au sud-est de l’île, Jessy le chauffeur et Michel le guide. Nous sommes montés à l’intérieur du 4x4 et Michel est monté à l’arrière avec les bagages. On a attaché nos ceintures et nous sommes partis en expédition… Et ce n’est rien de le dire ! Seulement 37km nous séparaient de notre hébergement… mais 1h30 de routes défoncées, quand je dis routes, mieux vaut dire «pistes ». Il avait plu auparavant, ce qui avait aggravé l’état de la piste par endroit.

    A un moment nous nous sommes arrêtés au sommet d’une montagne et la vue était magnifique.

     

     

     

     

     

     

    Le long du chemin, nous avons pu voir énormément de villages et les gens vivent dans des cabanes en bois et bambous. Les volets sont tressés avec des feuilles de palmiers.

    Les gens sont souriants et disent bonjour. Nous avons assisté à quelque chose d’étonnant. C’est le premier endroit où lorsque le chauffeur klaxonnait le buisson te répondait. Par moment les gens sortaient de la forêt comme ça. Ils apparaissaient et disparaissaient.

    Nous sommes arrivés au Friendly Bungalows vers les 14h. Une jeune femme nous a accueillis avec une citronnade et nous a montré notre bungalow, le «Crusoé». Le mobilier était très rudimentaire, un lit 2 places et un lit simple dans une autre pièce, une armoire. La salle de bain était au fond de bungalow et était très aérée.


     

     

     

     

     

     

     

    Le sol était composé de coraux. Aucun branchement électrique, pas de lumière dans la journée. Mais, c’était joliment décoré avec des fleurs d’ibiscus rouges posées un peu partout. L’océan était à 10m du bungalow.

     

     

    Malgré notre retard, on nous servit à déjeuner, un plat «typique» : salade vietnamienne avec du bœuf !!! Et en dessert de l’ananas. Il était délicieux !

    A 16h, nous sommes partis en excursion au Mont Yasur, volcan culminant à 360m, et qui est l’attraction de l’île, il faut bien le dire ! Nous étions avec une famille originaire de Tahiti et accompagnés de Michel et d’un autre chauffeur Ness. Ce fut de nouveau l’expédition car la piste n’était pas en meilleure état jusqu’au volcan mais il était plus près (17km) donc la route était moins longue. Nous avons fait une première halte à une plaine de sables, un paysage lunaire composé de cendres et de sable.


     

     

     



     

    Puis nous avons traversé une rivière. 


     

    Il n’y a pas si longtemps, il y avait encore un lac à la place de cette plaine. Les cendres du volcan ont tout recouvert laissant une place à cette rivière qui se jette dans l’océan. Par endroit la rivière forme des canyons de sable noir.

     

     

     

     

     


     

    Nous sommes ensuite passés derrière le volcan pour pouvoir y monter. La piste est redevenue quasiment impraticable !

     


    L’ascension du volcan se fait en 15mn et sur un sentier balisé… mais on te prévient tout de même que si tu vas voir le volcan, c’est à tes risques et périls. Ceci étant dit on est tout de même montés et effectivement c’est pas sans risques.




    Michel et moi




    Déjà en bas tu respires un peu de soufre qui te fait tousser et puis là-haut le volcan gronde constamment et par moment il explose et projette en l’air des roches volcaniques en fusion. Quand il est aux niveaux 1 et 2, les projections sont verticales et retombes  dans le cratère. Mais lorsqu’il est aux niveaux 3 et 4, les projections partent dans tous les sens. Et là c’est vraiment dangereux ! Heureusement pour nous, il était aux premiers niveaux. Mais c’est impressionnant tout de même !


     

     

     

     

     


     Vers les 18h nous sommes redescendus et le soleil commençait à se coucher.


     

     

     



     

    Demain (le 06), journée farniente. C'est trop dur les vacances !

     

     

    Départ de Tanna le 07 au petit matin, direction l’île d’Espiritu Santo.

     

     

     

     

     

    « VanuatuSanto »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :