• L'après-midi du 19/08/2019, Claire mon hôte avait un RV sur Saint-Leu. Elle m'a proposé de m'emmener pour visiter la ville.

    Saint-Leu est une ville balnéaire située à 39 km de Saint-Pierre et est considérée comme la capitale des sports "nature". On y trouve en effet, l'un des meilleurs spots pour les surfeurs et les amateurs de plongée. 

    Saint-Leu tient son nom d’un certain Sieur Laleu. Durant des décennies, cet endroit fut appelé « Boucan Laleu » ou « Repos Laleu » et ce ne fut qu’en 1776 qu’il prit la dénomination de Saint-Leu, lors de la création par le gouverneur François de Souillac d’une paroisse à cet emplacement, la commune a officiellement été fondée en 1790.

    Visite de Saint-Leu

    Les armoiries de Saint-Leu

    En 1811, elle a été le point de départ de la seule révolte d'esclaves que connut l'île, la révolte d'esclaves de Saint-Leu.

    Un mémorial a été érigé à la mémoire de ces esclaves qui ont participé à la révolte.

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une chapelle commémorative est érigée à flan de falaise à l'arrière de l'Eglise Notre-Dame-de-la-Salette. Elle date du 19ème siècle et ce lieu de culte très fréquenté est considéré comme miraculeux. 

    En 1856 le navire Mascareigne, venu d'Afrique, mouilla à l'Ile Bourbon (maintenant La Réunion) avec à son bord une terrible épidémie de choléra qui fit plusieurs milliers de morts. La maladie se propagea le long de la côte et atteignant de plus en plus de communes, le curé de Saint-Leu à l'époque, le Père Sayssac promit de faire ériger une chapelle à Notre-Dame-de-la-Salette si sa paroisse était épargnée. Son vœu fut exaucé comme l'attestent les archives de l'époque. Qui plus est, à plusieurs reprises des malades atteints de la maladie vinrent mourir à Saint-Leu sans que l'épidémie ne s'y répande. La Chapelle du même nom que l'église, commencée pendant l'épidémie fut bénie sous sa forme initiale en 1862 et a été maintes fois remaniée. On grimpe à la chapelle en suivant le chemin de croix pavé qui monte de la place de l'Eglise jusqu'au chemin Diale.

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Notre-Dame-de-la-Salette

     

     

    Après avoir visité l'église, je suis montée à la chapelle. J'ai suivi le chemin de croix et tout le long j'ai croisé des gens qui priaient, parfois même à genoux et qui déposaient des fleurs et allumaient des bougies.

    Visite de Saint-Leu

    Et puis on arrive à la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette.

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

    La couronne du Christ

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Vue depuis la chapelle

     

     

     Pèlerinage de Notre-Dame-de-la-Salette à Saint-Leu

    Chaque année le 19 septembre se déroule à la chapelle, le pèlerinage le plus réputé de l'île. Une Vierge y pleure, chargée de fleurs, sous sa tonnelle. La chapelle est envahie de bouquets colorés. Par ailleurs, on dit aussi que la Vierge apparut à la chapelle à 2 enfants bergers le 19 septembre 1846.

    Puis je suis redescendue et ai pris la direction du littoral. Sur les murs on pouvait voir de très jolies fresques murales.

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

     

     

     

    Et aussi des gouzous créés et dessinés depuis 1992 par Jace, un artiste local.

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

    Des Gouzous

     

     

     

    En arrivant sur la plage, je pris quelques photos de fleurs que l'on voit souvent à la Réunion: les bougainvilliers.

    Visite de Saint-Leu

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Des roses, des blancs...

     

     


    Visite de Saint-Leu

     

    ... des rouges, des oranges.

     

     

    Il y en a de toutes les couleurs, c'était magnifique !

    Sur le littoral la houle était forte et la baignade interdite aujourd'hui. Le sable de la plage est noir et il n'y a pas de coraux.

    Visite de Saint-Leu

    Visite de Saint-Leu

     

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Plages de Saint-Leu

     

     

    En me promenant sur le littoral, je tombais sur d'autres fresques murales ou qui décoraient des toilettes publiques ou vestiaires.


    Visite de Saint-Leu

     

     

     

     

     

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

    Celle-ci est très drôle, je trouve ! Et vrai en plus !

     

     

    Puis en rejoignant la rue centrale, en arrivant à un rond point je pris la photo d'une ancienne locomotive, mais ne me demandez pas quelle est son histoire... Aucun panneau n'expliquait son origine... Tant pis !

    Visite de Saint-Leu

    Après la gare routière, j'arrivais de nouveau au mémorial des esclaves (voir plus haut) et à côté se trouvaient deux beaux bâtiments : l'Hôtel de Ville et la poste.

    Visite de Saint-Leu

     

    L'Hôtel de Ville

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Le bureau de poste

     

     

    Vers les 16h30, Claire est passée me récupérer en ville et pour rentrer nous avons pris la route du littoral. L'océan était déchaîné. Nous nous sommes arrêtées à un endroit appelé le souffleur qui se situe sur la côte le long de la route entre Saint-Leu et Etang Salé. 

    Visite de Saint-LeuVisite de Saint-Leu

     

     

     

     

     

    Visite de Saint-Leu

     

    Les vagues étaient énormes et se fracassaient sur les rochers.

     

    Là il ne vaut mieux pas tomber à l'eau !!!


    votre commentaire
  • L'après-midi du 18/08/2019, Claire mon hôte m'a emmené au Tampon (à 8mn de route de Saint-Pierre) pour assister à la destruction d'un mandala. Oui, je ne vous ai pas dit, mais Claire est en développement personnel depuis 10 ans et s'intéresse plus particulièrement à l'hindouisme et au bouddhisme. 

    Mais d'abord c'est quoi un mandala tibétain ?

    Depuis des temps immémoriaux, l’être humain a construit des cercles d’énergie, basés sur l’harmonie des formes, des couleurs, en lien avec des orientations cardinales, un axe terre-ciel, voir une reliance avec une planète et-ou une divinité et visant à développer des énergies bienfaisantes, guérissantes voire initiatiques. Depuis les cercles de pierres de Stonehenge, les vitraux en rosace de la cathédrale notre dame de Paris ou les peintures de guérison des amérindiens Navajos. Aujourd’hui encore certains yogis hindous s’appuient sur la visualisation des yantras (représentations graphiques initiatiques comme les mandalas), pour pratiquer leur méditation.

    Dans le bouddhisme tibétain, les mandalas, cercles de sable colorés sont réalisés uniquement par des moines ayant reçu les initiations, si le terme mandala signifie cercle, disque et par extension territoire, espace, il s’applique aussi pour désigner un cercle de personnes, une sphère pour désigner un environnement, une communauté, un univers… 

    C’est dans la salle Rita et Charles Beaudemoulin au Tampon que des moines bouddhistes venus du Sud de l’Inde ont réalisé un mandala de guérison. Ce diagramme fait de sable coloré est utilisé comme support de méditation. Afin de créer un telle oeuvre, ils y ont consacré un mois et ont fait preuve de beaucoup de précision et de concentration. Produire un tel dessin se fait à l'aide d'un petit outil conique en cuivre, appelé le Chak-pur et d'une corne de daim qui gratte le cône permettant ainsi de déposer le sable quasiment grain par grain avec une précision incroyable. Du sable fin s’écoule alors sur le plateau et forme progressivement des dessins qui sont de véritables œuvres d'art. Le cercle sacré, symétrique, est utilisé pour la méditation.

    Destruction d'un Mandala

    Le motif du mandala au départ

     Voici une photo de ce mandala de guérison avant sa destruction.

    Destruction d'un Mandala

     

    Avant la destruction du mandala, les fidèles font plusieurs fois le tour du mandala en priant.

    Destruction d'un Mandala

    Puis viennent les explications des moines traduites par le moine de l'île, Thoubten Sangpo.

    Destruction d'un Mandala

    Il explique : "Le mandala, c’est la demeure de la divinité. Ici, c’est le Bouddha de la guérison. Et c’est quoi un Bouddha, un Dieu ? Ce sont des êtres qui sont en continu sur tous les êtres sensibles. Son rôle est de protéger, d’éliminer les obstacles et d’accumuler les mérites."

    Il ajoute : "Le fait de se concentrer sur ce qu’on fait, c’est une force virtuose, parce qu’on ne fait pas de mal pendant ce moment-là. On est juste concentré sur ce point. On voit quand on entre dans la concentration, l’esprit est heureux. L’esprit est puissant, il y a une force qui naît de ça. C’est la vertu, c’est une énergie très favorable."

    Puis à 14h30 la destruction du mandala commença. Les moines ont enfilé une sorte de chapeaux jaunes et ont commencé à chanter en faisant un son gutural.

    Destruction d'un Mandala

     

    Destruction d'un Mandala

     

     

     

     

     

     

     

     

    Destruction d'un Mandala

     

     

    L'un des moines tourne autour du mandala avec une cloche.

     

     

     

     

    Puis il commence à détruire le mandala dans un ordre précis.

    Destruction d'un Mandala

    Destruction d'un Mandala

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une fois que le mandala est détruit tout le sable coloré est distribué aux fidèles ou curieux comme moi. On peut le garder 10 ans et ça porte chance en le saupoudrant par-ci par-là.

    Destruction d'un Mandala

     

    Destruction d'un Mandala 

     

    Le partage du sable par le moine.

     

     

     

     

    Destruction d'un Mandala

     

     

     

    Echantillons de sable sacré par les moines.

     

     

     

     

    Les mandalas sont le symbole de l’impermanence des choses et sont ainsi là pour nous rappeler que tout est éphémère… L’impermanence est une notion importante dans la tradition bouddhiste, qui doit nous amener à accepter que tout soit éphémère et à comprendre que la souffrance trouve son origine dans l’attachement aux biens comme aux personnes.

    Par la suite arrive le temps de l'échange où les moines discutent avec leurs fidèles (si tu parles l'anglais ou le tibétain sinon t'es mal barré!). Ils demandent conseils ou tendent un objet que les moines bénissent.

    Destruction d'un Mandala

    Un moine bénissant un objet

    Voici une vidéo de la destruction du mandala au Tampon. Regardez bien je passe à la TV !!! Bravo si vous arrivez à me trouver. 

    https://www.linfo.re/videos?ps=68907862&jwsource=cl

    Après la cérémonie, j'ai pris quelques clichés de l'autel consacré au Dalaï Lama. On peut y voir des offrandes à droite.

    Destruction d'un MandalaDestruction d'un Mandala

     

     

     

     

     

    Destruction d'un Mandala

     

     

     

     

     

    Une immersion intéressante dans la culture bouddhiste. Un moment de paix et de communion entre les peuples. 

     

     


    1 commentaire
  • Le 18/08/2019 vers les 16h30, j'ai pris la direction de la plage de Saint-Pierre. La houle depuis 2 jours était forte et les vagues énormes. Je voulais voir le spectacle.

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-Pierre

    Par endroits les vagues avaient atteint la route et en soirée, l'axe a été fermé car trop dangereux.

    Et puis je me suis rendue à la Ravine Blanche et j'ai attendu que le soleil se couche. C'est le meilleur endroit pour le voir. Et voici ce que j'ai pu voir. 

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Un coucher de soleil à Saint-PierreUn coucher de soleil à Saint-Pierre

     

     

     

     

    C'était très beau, pas vrai ?

     


    1 commentaire
  • le 15/08/2019.

    Ce matin à 11h, j'ai quitté ma 1ère location d'Airbnb. Et il était grand temps. J'étouffais littéralement dans ce studio ou devrais-je plutôt dire "studette". C'était vraiment très petit. Et au final très bruyant car attenant à l'habitation principale et pas du tout isoléfrown. J'ai réussi à dormir sleepcar heureusement je dors avec des boules en mousse dans les oreilles.

    Ce type de logement est adapté pour des voyageurs qui restent quelques jours et qui ne souhaitent pas cuisiner, voilà tout. C'était compliqué de cuisiner car il n'y avait à disposition qu'une casserole et une vieille poêle et pas neuve !!! Mon hôte m'avait prêté une sauteuse mais je pense qu'elle aurait préféré que je dîne chez elle. Et je me demande si ce n'est pas la raison pour laquelle elle a décidé d'annuler soudainement ma 2ème réservation du 25 au 30/08, me mettant dans l'embarras. Elle pensait peut-être que pendant 15 jours j'allais dîner chez elle. Et bien non ! Bref, elle ne m'a donné aucune explication. Je n'ai pas trouvé cela correctmad. Je me retrouve sans hébergement à la fin du mois. 

    Heureusement j'ai vite réserver 3 nuits supplémentaires où je me rends aujourd'hui. C'est une chance qu'il y ait eu des disponibilités et à ce prix surtout... Par contre pour les nuits du 28 et du 29/08, il va falloir trouver. 

    Je quittais mon 3 "pièces cuisines" à 11h et me rendais au bout de la ruelle où ma 2ème hôte une certaine Claire m'avait proposé de venir me chercher. J'ai attendu 5mn et elle est arrivée. Après avoir fait quelques courses au primeur de coin, on est remonté chez elle. Ce n'était pas très loin de ma 1ère location, 1mn en voiture et par contre bien 10mn à pied... Voire beaucoup plus avec tous mes bagages + un sac de provisions désormais.

    Dans cette maison typiquement créole sur les hauts de Terre-Sainte...

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

    j'ai loué une chambre... (aussi grande que mon ancienne studette !)

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019  

    ... mais j'ai accès à toute la maison.

    J'ai même un petit patio privatif !

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

    Le patio

     

     

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

    Pièce principale avec le coin cuisine à droite

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

     

     

     

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

    à gauche l'accès aux chambres et salle de bain

     

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

     

     

     

    Changement de crèmerie !!! Du 15 au 28/08/2019

     

     

     

     

    Oui une jolie maison où je vais être plus à mon aise je pensebiggrin. Claire est très serviable et gentille. L'après-midi elle m'a descendue à Saint-Pierre par exemple. 

    On va bien s'entendre je crois. Déjà je me sens beaucoup mieuxyes et moins à l'étroit.

    A suivre...


    2 commentaires
  • Voilà plus de 10 jours que je suis arrivée à Saint-Pierre et j'ai eu plusieurs fois l'occasion de m'y promener. Je l'ai sillonné en long, en large et en travers, et voici ce qu'il y a à voir à Saint-Pierre.

    Saint-Pierre est la capitale du Sud et la troisième ville de l'île (après Saint-Denis et Saint-Paul) et compte environ 80 000 habitants. Fondée au 18ème siècle, la commune s'est beaucoup développée grâce à ses activités maritimes et agricoles, dont notamment ses plantations de café, qui laisseront place au fil du temps à la canne à sucre.

    En passant par la rivière d'Abord,

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    on remonte la rue Gabriel Dejean à gauche et on arrive à l'Entrepôt Kervégen.

    En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     Entrepôt Kervégen

     

     Entrepôt Kervégen et la Grotte de Lourdes

    L'entrepôt Kervégen, parfois appelé magasin Kervégen ou maison Roussin, est un ancien entrepôt de l'île de La Réunion. Il se situe boulevard Hubert Delisle et est inscrit aux monuments historiques le 03 mars 1995 en totalité. Il accueille aujourd'hui le siège de l'administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises depuis 2000.

    Histoire de l'Entrepôt Kervéguen.

    Les entrepôts de la Compagnie des Indes datent du milieu du 18ème siècle.

    Dès la fin du XVII ème siècle, des entrepôts sont construits sur la rive ouest de la rivière d'abord constituant un ensemble homogène d'architecture commercial. Un seul d'entre eux subsiste de nos jours, connu sous le nom d'entrepôt Kervéguen.

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Les entrepôts servaient de magasin de vivre et de café et aux bâtiments d'administration de la compagnie des Indes.

    Les entrepôts sont achetés par la famille Kervéguen au milieu du 19ème siècle. Des deux magasins Kervéguen ne subsiste que celui surplombant la rive de la rivière d’Abord.

    Presqu'en face de cette bâtisse se trouve la Grotte de Lourdes. 

    En balade à Saint-Pierre

    Présent probablement dès la fin du 19ème siècle, cet oratoire doit sa popularité à un " miracle ". Le 27 mai 1940, une vieille dame y aurait en effet vu bouger la statue de la Vierge. Toujours fleurie, cette grotte témoigne de l'attachement que portent beaucoup de Réunionnais au culte de la Vierge-Marie. Saint-Expédit, légionnaire romain devenu martyr chrétien, y est également célébré.

    En remontant la rue Hubert Delisle, nous arrivons à l'Hôtel de Ville de Saint-Pierre.

    En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Situé place de l'Hôtel de Ville (oui je sais, c'est pas très original !), ce bâtiment est classé Monument historique depuis le 13 décembre 1982.

    Il est construit au début des années 1770 pour servir d'entrepôt. La Réunion est alors une colonie du nom de Bourbon, et le bâtiment est situé en bordure d'un vaste terrain à peu de distance de la rivière d'Abord, là où ont lieu les opérations de manutention des marchandises entre la côte et les vaisseaux demeurant au large. Le gouverneur Louis Henri De Saulses de Freycinet autorise en 1825 les services municipaux de saint-Pierre à s'installer dans l'ancien magasin du Roi. Le Roi décide de céder le magasin à la commune de Saint-Pierre en 1828.

    En 1848, une partie du bâtiment fut utilisée temporairement pour accueillir les esclaves affranchis sans travail.

    En face de l'Hôtel de Ville se trouve le Jardin de l'Hôtel de Ville de Saint-Pierre. Il a été crée aux alentours de 1861-62. Les éléments centraux sont une fontaine...

    En balade à Saint-Pierre

    ... et la statue grandeur nature d'un Poilu, érigée en mémoire des anciens combattants morts pendant la première guerre mondiale et des soldats d’Afrique du nord morts pendant la deuxième.

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

    Le Poilu

    L'Eglise Saint-Pierre Saint Paul, rue Auguste Babet.

    Cette église paroissiale est inscrite aux monuments historiques le 22 octobre 1998, les façades et toitures ainsi que le terrain d'assiette. La construction débute en 1758 et s'achève en 1765. Le chantier est dirigé par le Père Jean Baptiste Danezzi originaire de Turin en Italie. 

     

    La rue des Bons Enfants qui est la rue la plus animée de la ville où l'on trouve énormément de magasins de vêtements, chaussures, des snacks, sandwicheries... Il y a toujours beaucoup de monde dan cette rue...

    En balade à Saint-Pierre

    Dans une rue perpendiculaire à la rue des Bons Enfants, au 43 rue Victor Le Vigoureux, se trouve la mosquée Attyab Oul Massädjid. elle dispose d'un minaret de 42m de hauteur. Elle a été construite en 1972 et 1975 à l'emplacement d'une précédente mosquée inaugurée en 1973.

    En balade à Saint-Pierre

     Les temples Tamouls.

    Le temple de Shri Maha Badra Karly ou Kali (Ravine Blanche), 34 rue Mahatma Gandhi. L'édifice entier représente le corps de la déesse Kali. Pour y entrer, il faut passer sous l'arche, passage entre le profane et le sacré. Des artistes sont venus spécialement d'Inde pour bâtir et décorer le temple.

    En balade à Saint-Pierre

     

    En balade à Saint-Pierre

     

    (Image d'internet)

     

     

    La porte

     

     

    Le temple de Narassingua Peroumal, allée Marassigua à la Ravine Blanche. Après des années de travaux, le temple vient de se transformer en un temple exceptionnel. Inauguré officiellement le 16 mai jusqu'au 24 mai 2010 par des swamis (religieux hindous) venus d'Inde, ce temple illustre parfaitement la culture indienne de l'île.

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai trouvé un autre temple tamoul en centre ville, pas très loin du marché couvert, mais il s'agit d'un temple privé. 

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Quelques cases créoles. On peut encore en trouver quelques unes en bon état. Mais faute d'argent, elles sont le plus souvent détruites. C'est dommage !

    En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    Le temple Bouddhiste Guan Di sur les hauteurs de Terre -Sainte.

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

    Autre temple, rue Ary et Marius Leblond.

    En balade à Saint-Pierre

    Le marché couvert à côté de la gare des bus fleuris, dans le centre. L'architecture métallique en forme de kiosque date de 1858. Il est ouvert tous les jours sauf le dimanche. Ce marché abrite désormais une ribambelle d'étals de fruits tropicaux, d'épices, de textiles brodés et d'artisanat de Madagascar. 


    En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le marché forain qui se tient les samedis matins sur le front de mer en plein air. On y trouve de tout à des prix abordables : des fruits/légumes, des animaux (volailles, poissons...), du miel/confitures maison, des vêtements et artisanat...

    En balade à Saint-PierreEn balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    La plage de Saint-Pierre.

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

    Le Port de plaisance. La jetée est un endroit très agréable pour se promener.

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

     En balade à Saint-Pierre

     

     

     

    Le cimetière de Saint-Pierre, au coin de la rue Luc-Lorion et du front de mer, à l'ouest de la ville. 

    Il est intéressant à visiter car dans ce cimetière se mêlent des tombes chrétiennes,

    En balade à Saint-Pierre

    des tombes chinoises,

    En balade à Saint-Pierre

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    et des tombes tamoules.

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les musulmans sont enterrés dans un petit cimetière plus sobre, à l'ombre des frangipaniers, de l'autre côté de la rue Lorion.

    En balade à Saint-Pierre

    Voilà une promenade qui en dit long sur la relation qu'entretient chacune de ces religions avec la mort, et sur la fidélité des Réunionnais envers leurs défunts, dont ils visitent régulièrement les tombes, souvent très fleuries et bien entretenues.

    Et l'ancienne gare by night.

    En balade à Saint-Pierre

     

    Quelques fresques qui habillent les murs de Saint-Pierre.

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

     

     

    En balade à Saint-Pierre

    En balade à Saint-Pierre

     

     

     

    Des gouzous

     

     

     

     

     

    Et bien voilà tout ce que l'on peut voir et visiter à Saint-Pierre. Finalement il y a pas mal de choses à découvrir.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique